francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

Actualité Générale - 04/10/2014

DOSSIER ÉDUCATION : Derniers préparatifs de la rentrée

Vozama a été lancé en 1996 à Madagascar par le Père Boltz s.j. (†) pour vaincre la pauvreté en s’attaquant à l’analphabétisme dans les zones  enclavées des régions d’Ambositra et de Fianarantsoa. Au cœur du village, l’éducation préscolaire - coeur de métier de Vozama - favorise les dynamiques de développement. « Si les enfants ne vont pas à l’école, l’école ira vers les enfants ! » Actuellement, Vozama anime un réseau de 650 écoles préscolaires, fréquenté par près de 10 000 enfants. L’enseignement dure deux ans au rythme de 12h par semaine réparties sur 4 jours. Une fois les deux années d’alphabétisation accomplies, les enfants savent tous lire, écrire et compter avant d’entrer en primaire. Derrière les préparatifs pour cette nouvelle année scolaire se cache une équipe dévouée, motivée et...« jamais rendue » comme le dit si bien Frère Claude !

Les Fournitures

Vozama met à disposition des écoles une grande partie du matériel pédagogique et didactique : les tableaux noirs qui sont sciés et peints par les inspecteurs, des milliers de cahiers, stylos, craies et ardoises à destination des élèves et des enseignants, des lettres et chiffres mobiles « faits-maison », des bâtonnets, haricots ou petits pois secs pour le comptage... Bref : tout ce qu’il faut pour que l’enseignement puisse se dérouler selon des principes pédagogiques basés sur la découverte et le jeu.

Les ouvertures d’écoles

Chaque année, de nouveaux villages sollicitent l’ouverture d’une école préscolaire. Or, comme Vozama exige une participation active des villageois pour déployer ses activités, certains critères doivent être remplis : mise à disposition d’un local, fabrication des tables et bancs, élection d’un Comité Villageois se réunissant régulièrement et présélection, au sein du village, d’une enseignante en mesure d’assurer les cours. Avant l’ouverture de l’école, un inspecteur pédagogique de Vozama visite les lieux pour vérifier le respect de ces critères. Si le Directeur Régional donne son feu vert, un nouveau village est alors prêt à décoller.

Les écoles

Les salles de classe, souvent de simples pièces d’une maison du village, sont mises à disposition par les parents. Utilisées jusqu’alors parfois comme grenier ou poulailler, elles doivent être remises en état à la rentrée : nettoyage, travaux d’entretien, installation des tables-bancs, rafraîchissement à la chaux des logos sur les murs... Ainsi, en septembre, ces salles de classes improvisées ont-elles ouvert leurs portes aux nouveaux élèves avides d’apprendre.

Les élèves

Chaque année des milliers d’élèves intègrent les classes Vozama dont les effectifs sont volontairement cantonnés à 15 élèves pour permettre un accompagnement individuel et favoriser la réussite des élèves. Un minimum de 12 enfants au début de l’année est nécessaire pour l’ouverture ou le maintien d’une classe. Lorsque les effectifs sont insuffisants, des postes « multigrades » sont formés : un défi tout particulier pour les monitrices qui doivent enseigner à deux niveaux simultanément.

Les monitrices

Chaque année de nouvelles monitrices, proposées par les parents, sont recrutées localement après approbation des Directions Régionales de Vozama. Elles reçoivent, avant la rentrée, une formation spéciale pour les introduire au fonctionnement de Vozama et les aider à aborder la rentrée : principes et manuels pédagogiques, méthodologie, programme, etc. Elles reçoivent une blouse bleue en guise d’uniforme et les fournitures nécessaires. Au cours des années ces enseignantes, d’un niveau académique assez modeste, acquièrent de bonnes compétences professionnelles au fil des formations mensuelles.

Les parents d’élèves

Si la formation des enseignants est cruciale pour la réussite du programme Vozama, il en est de même de l’accompagnement des parents d’élèves. Car sans leur coopération, les efforts déployés auprès de leurs enfants resteraient vains. En début d’année scolaire, les formateurs parentaux de Vozama expliquent aux parents leurs responsabilités pour le succès du développement de leur village : formation d’un «Comité Villageois» responsable de la bonne gestion du poste, définition du mode de participation des parents, construction de latrines à proximité du poste, etc. Dans un esprit de responsabilité, c’est le village lui-même qui se développe, grâce au soutien de Vozama.

 

 

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 09 67 35 35 65 / 06 66 03 38 57 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015