francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

Actualité Générale - 01/12/2015

Edito gazette Noël 2015

La chance...

23 heures… plus que quelques heures avant le décollage d’Antananarivo vers Paris. Au comptoir d’enregistrement, une hôtesse m’informe qu’il n’y a plus de siège en classe économique, il faut me surclasser en « affaires »… pour 180 euros de plus. Puis : « ah ! un instant madame, c’est bon, vous êtes la dernière à avoir une place en éco ». Je me retourne et je vois encore une trentaine de personnes derrière moi. 
Une fois de plus j’ai eu de la chance, me dis-je, comme mon premier prénom – Ambinintsoa (chanceuse) - l’indique. 
En début d’après-midi, à l’aéroport de Mulhouse-Bâle, Fr. Claude, Fr. Xavier et Josiane m’attendent avec de grands sourires. Fr. Claude plaisante tout en me photographiant : « Avec tes bottes, tu ressembles vraiment à une Parisienne ! ». Mais je ne le suis pas ; je suis une Malgache qui, après des années d’études en France, est retournée à Madagascar. Un pays magnifique – mon pays - qui, malgré son immense misère, l’instabilité politique permanente et une grave déforestation, est si cher à mon cœur. 
C’est d’ailleurs lors d’un stage de 5 mois à Fianarantsoa que j’ai décidé d’y retourner vivre pour contribuer, même de façon minime, au développement de ma patrie.  
A cette époque, Vozama cherchait un responsable en communication et moi… un emploi dans ma ville natale. Et pour moi, le 1er février 2014, une belle histoire est née en forme d’embauche à l’essai, bientôt transformée en contrat à durée indéterminée. Là aussi, la chance.

Deux ans plus tard, elle m’accompagne encore : Frère Claude me nomme directrice-adjointe de Vozama, aux côtés de Fr. Xavier. Si vite, si jeune… un handicap aux yeux de certains et un atout pour d’autres. Je mesure la confiance qui m’est faite, et j’aborde avec gravité la responsabilité importante qui m’incombe désormais. L’âge n’a rien à y voir. Profondément attachée au projet Vozama, à sa pérennisation et à son développement, j’exerce des tâches passionnantes avec une équipe expérimentée de qui j’apprends encore.
Chance toujours, j’y bénéficie des conseils de mes aînés, portée par leur engagement chaque jour renouvelé au service des enfants de mon pays et de leurs familles.
J’écris ces lignes depuis l’Europe. Ce nouveau voyage m’a donné la joie de revoir ici des personnes que j’avais eu le plaisir de rencontrer à Madagascar, et aussi de faire connaissance avec d’autres avec qui jusqu’alors j’échangeais par mail. Ce séjour enrichissant m’a montré à quel point beaucoup de gens, ici également, ont à cœur la réussite de Vozama. Les partenaires fidèles qui nous soutiennent, leurs actions, de la vente de calendriers à l’organisation d’un Noël solidaire en passant par les financements d’un projet, la gestion et le développement du parrainage, ou la contribution à la communication sont aussi précieuses qu’indispensables.
Chaque tâche entreprise par un ami de Vozama, ici comme là-bas à 10000 km, est fondamentale pour la pérennisation et la survie de ce projet magnifique. Fr. Claude a pu compter sur vous tous, compagnons de route de Vozama, durant ces 20 dernières années. Aujourd’hui à ses côtés Fr. Xavier et moi, ses adjoints, nous comptons sur vous pour les 20 prochaines années à venir.


 

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 09 67 35 35 65 / 06 66 03 38 57 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015