francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

Actualité Générale - 22/04/2015

L'Edito de Patrick Schmeja: Construire ensemble l'avenir

  • Patrick Schmeja: coopérant Misereor

Après une longue journée en moto, sous la pluie à déraper sur des pistes fangeuses, Rhila, un de nos animateurs, rentre au CIRVO, notre centre administratif. Encore trempé, à peine son casque posé et ses bottes boueuses enlevées, il gagne le bureau d’Eliane, notre responsable pour les parrainages, et tend son appareil photo. Eliane télécharge plusieurs images d’un poste parrainé qu’elle enverra de suite à Hélène Giraud, la marraine: une photo de classe où les enfants tiennent une affche avec l’inscription Bonne année, Madame Giraud , quelques photos individuelles d’élèves en train de travailler ou de jouer, des photos du cahier d’écriture des élèves…

Tout à l’heure, 11 000 km plus loin, Hélène Giraud plongera dans l’univers Vozama, depuis son ordinateur…

Fidéliser les donateurs privés en leur permettant de créer une relation étroite et directe (dans la mesure du possible) avec les personnes pour qui ils donnent de l’argent  - cette philosophie de notre système de parrainages a pour but de pérenniser les fnancements et ainsi le fonctionnement de Vozama, et il s’inscrit dans une vaste opération de pérennisation, lancée il y a quelques années : Pour assurer l’avenir des enfants Vozama, il faut aussi assurer l’avenir de Vozama lui-même.C’est dans le cadre de cette «offensive»  pour la préparation de l’avenir de Vozama que je suis arrivé d’Allemagne en 2012, envoyé par Misereor (bailleur de fonds important de Vozama depuis ses débuts) sur la demande de Frère Claude, et dans l’objectif de soutenir l’équipe locale à se professionnaliser, à se restructurer, à se rendre compte des défs et à prendre toujours plus de responsabilités pour pouvoir affronter les challenges des années à venir. J’ai pu découvrir ainsi les richesses et les souffrances du pays malgache, le sourire lumineux des enfants Vozama, la qualité et l’utilité du travail qui est fait ainsi que les soucis et espoirs des acteurs concernés. Et je suis heureux et reconnaissant de pouvoir participer un tout petit peu à cet engagement précieux en faveur des plus défavorisés.

Or, ni en brousse chez nos bénéfciaires ni parmi le personnel d’un organisme qui s’est construit et soudé pendant de longues années, les changements de comportement ne se font du jour au lendemain. Mais quand je regarde les structures mises en place, l’engagement avec lequel les responsables se dédient à leurs tâches et, en particulier, la volonté de Frère Claude lui-même de préparer la gestion future de Vozama, je suis convaincu que Vozama s’achemine vers un avenir prometteur, un avenir où peut-être tout ne sera pas pareil mais où la seule grande préoccupation sera toujours l’avenir des enfants malgaches – pour qu’ils puissent devenir eux- mêmes les garants d’un avenir meilleur de leur pays.

Merci à tous ceux qui contribuent au succès de cet engagement !

Patrick Schmeja

Coopérant Misereor

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 09 67 35 35 65 / 06 66 03 38 57 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015