francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

Actualité Générale - 20/08/2019

Nancia : la courageuse petite fille est décédée suite à la découverte d’un kyste au cerveau

A tout juste six ans, la petite Nancia Tojoniaiko était une élève studieuse en première année de préscolaire dans l’école Vozama du village de Fangodahy, où elle adorait lire et compter. Alertée par un gonflement sur un orteil de sa petite fille, sa maman, une paysanne, a pensé à une piqûre d’insecte : « Au début, j’ai tout de suite cru que c’était un acarien. Cela arrive souvent aux enfants du village. Après quelques jours, son état s’aggravait. Elle avait mal aux dents. J’ai l’amené au dentiste à Fianarantsoa. Nous marchions à pieds pendant deux heures. Puis nous avons pris le taxi brousse pour arriver en ville. Elle s'est fait retirer un de ses dents. Quelques jours plus tard, elle ne pouvait plus bouger. J’avais tellement peur. Je m’inquiétais pour ma fille. Heureusement, nos voisins, m’ont conseillé de voir un médecin dans le grand hôpital de Fianarantsoa. Tout de suite, moi et quelques membres de ma famille avons amené Nancia à Fianarantsoa. En même temps, ma famille a signalé la monitrice de l’école et l’animateur du secteur qui était au village ce jour-là. Le 27 juin, ma petite Nancia a été hospitalisée au service de pédiatrie au Centre Hospitalier Universitaire d’Andrainjato Fianarantsoa. La responsable de santé et urgence de Vozama nous a rejoint là-bas. Le lendemain d’un scanner, nous avons été transférés au CHU Tambohobe pour passer une IRM cérébrale. Les médecins nous ont dit qu’elle était atteinte d’une kyste au cerveau. Elle pouvait être opérée mais avant cela, nous devions passer à une autre IRM à Antananarivo. 30 juin : C’était notre départ pour Antananarive, la capitale. Nancia était calme tout au long du voyage, elle mangeait bien, elle ne se plaignait de rien. Malgré son état, elle est courageuse, ma fille ».

Vu la maladie de la petite Nancia, Vozama est intervenu immédiatement pour soutenir la famille et prendre en charge les frais d’hospitalisation, d’analyses et d’examens, l’achat de médicaments et d’une valve de dérivation, équipement inexistant Madagascar. Grâce à l’intervention du Dr Collin, de l’association des médecins « Santé et Développement International », ce matériel a été fourni en un temps record et l’opération a eu lieu. Malgré la chaîne de solidarité constituée autour de la famille de la petite fille, Nancia n’a pas survécu aux suites opératoires.

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 06 08 96 38 26 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015