Parler français, un atout supplémentaire pour les monitrices

17/05/2022

Le français est la seconde langue officielle à Madagascar. Être à l’aise dans cette langue est un atout pour les monitrices, tant pour l’acquisition que pour la transmission des savoirs. Or Vozama encourage et favorise les initiatives des monitrices voulant décrocher un Certificat d’aptitude pédagogique et un Certificat d’aptitude à l’enseignement. Dans ce contexte, les enseignantes concernées bénéficient d’une formation au français dispensée par Pauline de Waru, une des coopérantes envoyées par l’association française de solidarité internationale FIDESCO. Deux secteurs ont commencé ces cours, une à deux fois par semaine, d’autres suivront.

 
Crédits @Vozama 2021