francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

Actualité Générale - 25/04/2015

Plantons pour la planète !

  • pépinière à Vozama

Les équipes de Vozama se sont une nouvelle fois mobilisées lors des journées du reboisement dans la vallée de Vakoa et dans la commune rurale d’Ivoamba. L’occasion de sensibiliser élus et villageois sur les conséquences de la déforestation. Avec le soutien de la Fondation Nature & Découvertes et de l’Association Noël Solidaire de Matzenheim, Vozama lutte contre ce fléau par des actions de sensibilisation et de reboisement de grande ampleur.

La culture sur brûlis

Appelée à Madagascar « tavy », la culture sur brûlis est une composante importante de l’agriculture et de l’économie malgache. Le tavy est surtout utilisé pour convertir la forêt tropicale en rizières. Le tavy est le plus sûr moyen pour les Malgaches de subvenir aux besoins de leur famille ; compte tenu de l’état de pauvreté dans lequel ils vivent, les conséquences à long terme de leurs actions ne sont pas leur première préoccupation

Une exploitation forestière anarchique

Un problème majeur dans les forêts tropicales de l’Est de Madagascar, lié à la grande valeur de certaines essences : essentiellement l’ébène et le bois de rose qui peuvent atteindre des prix très élevés sur le marché international. Une aubainepour les trafiquants en cette période d’instabilité politique.

 La production de charbon de bois

C’est la principale source d’énergie pour les ménages, tant urbains que ruraux. Les familles qui produisent du charbon de bois de façon traditionnelle, essentiellement à la campagne, en tirent des revenus importants malgré le faible rendement de la ressource : 10kg de bois pour un kilo de charbon. 1 ha  d’eucalyptus génère une production d’à peine une tonne, soit environ 300 sacs. Une famille citadine consomme chaque mois 60 à 70kg de charbon de bois, ce qui correspond à peu près à 2 sacs. On estime à environ 402 000 tonnes la consommation de charbon de bois sur la Grande île en 2012, soit quelques 110 000 ha de forêt décimée !

Reboiser

Sans même viser l’extension du domaine forestier, son simple remplacement nécessite de reboiser des milliers d’hectares chaque année. Vozama y participe dans les régions Haute Matsiatra et Amoron’i Mania, grâce à deux pépinières développées à Fianarantsoa et à Ambositra. Vozama sensibilise quelques 10.000 enfants et leurs parents, dans les postes d’alphabétisation, à l’intérêt vital de planter des arbres.

1 enfant = 1 arbre

En autres actions, des campagnes de reboisement et de sensibilisation ont été engagées auprès des populations urbaines et rurales. Vozama a vendu 30.000 arbres dont 6000 aux parents Vozama, 10.000 ont été plantés dans la forêt d’Antotona sur un terrain acquis par Vozama et 1000 à Ivoamba, sur un terrain domanial. En 2015, Vozama prévoit de planter 75.000 arbres.

Le fatapera mitsitsy, cuiseur basse consommation 

En partenariat avec l’Association pour le Développement de l’Énergie Solaire (ADES) , Vozama promeut l’utilisation d’un cuiseur amélioré auprès des parents d’élèves ; il permet en effet de réduire de 65% la consommation de charbon de bois. Utiliser 1000 fatapera mitsitsy économise 6650 tonnes de bois par an, ce qui protège l’équivalent de 175 ha de forêt !

Plantez la forêt de votre vie !

L’empreinte écologique d’un européen, espérance de vie moyenne de 78 ans,  c’est 936 tonnes de CO2. Un arbre vit environ 30 ans et capture au moins 5 kilos de CO2/ an. Dit autrement, il faut planter plus de 6000 arbres pour capturer le CO2 généré par une vie humaine. Vozama les plante pour vous à Madagascar, à raison de 0.15 € par arbre. Un versement mensuel de 25€, c’est 6000 arbres plantés en 3 ans. Avec 900€ (306 € après réduction fscale), vous rendez à la Terre la consommation d’une vie…

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 09 67 35 35 65 / 06 66 03 38 57 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015