francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

Actualité Générale - 28/04/2013

Revue de presse Avril 2013

  • Un lémurien mécontent de la situation politique et environnementale de son pays © Jean-Francois Phillips

Des élections présidentielles prévues en juillet


Attendues depuis 2009, les élections présidentielles devraient finalement  se tenir au mois de juillet selon la radio RFI. Principale originalité de ce scrutin, les deux principaux protagonistes de la scène politique malgache ne s’y présenteront pas : l’ancien Président Marc Ravalomanana est toujours en exil en Afrique du Sud, tandis que le jeune Président de la Transition, Andry Rajoelina, a respecté son engagement pris lors de son putsch politique de ne pas se présenter. Un vent d’espoir souffle donc sur la Grande Ile mais les risques de dérapages demeurent nombreux.


Des élections, et après ?


La Tribune de Madagascar souligne que « la solution ne peut passer que par une prise de conscience que c’est la conception même du poste de Président de la République qui est à revoir. En l’état actuel, ce poste rend aisément aveugle [...] La sociologie malgache n’aide nullement, car la tradition incite à se plier aveuglément à la hiérarchie et à se montrer révérencieux envers les détenteurs d’autorité ».


Une pauvreté qui augmente de façon alarmante


Selon les Nations Unies, la pauvreté a connu une inquiétante progression depuis 2009 à Madagascar. Ce constat alarmant souligne notamment que « quatre habitants sur cinq […] vivent aujourd’hui sous le seuil de la pauvreté, soit une augmentation de 12% en comparaison à la situation qui prévalait en 2009 ».


…mais une biodiversité toujours aussi riche


Sciences et Avenir  annonce la découverte de deux nouvelles espèces de lémuriens de la famille des Microcébus. Nocturne et pesant moins de 100 grammes, ils sont d’ores et déjà menacés d’extinction « en raison de la destruction de leur habitat et du braconnage. Madagascar a perdu quelques 11 millions d’hectares de forêts au cours des vingt dernières années ». En raison de son isolement géographique, la totalité des primates de Madagascar sont des espèces endémiques, de même que 90% de ses plantes et 80% de ses amphibiens et reptiles.

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 09 67 35 35 65 / 06 66 03 38 57 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015