francais allemand

Vozama : sauvons les enfants malgaches !

CONTEXTE D'INTERVENTION

Madagascar, un des plus pauvres pays d'Afrique

(Source : Banque mondiale, décembre 2016) « Madagascar a reçu un engagement de 6,4 milliards de dollars pour appuyer ses projets de développement (de 2017 à 2020) lors de la Conférence des bailleurs et des investisseurs, organisée par le gouvernement malgache à Paris en décembre 2016, avec l’appui de la Banque africaine de développement, du Groupe de la Banque mondiale, et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). S’ajoute à cela une enveloppe de 3,3 milliards de dollars d’investissements annoncée par le secteur privé

La croissance du PIB devrait atteindre 4,1 % en 2016, dépassant ainsi le taux moyen de 2,6 % enregistré ces cinq dernières années. En 2016, l’activité économique a été tirée par l’expansion du secteur tertiaire, des activités de travaux publics et la reprise du secteur primaire, aidé par des conditions climatiques favorables et la hausse des prix de la vanille. La maîtrise de l’inflation et l’amélioration du solde extérieur, grâce à un afflux d’investissements directs plus élevé, ont par ailleurs conforté la stabilité macroéconomique.

Toutefois, avec un taux d’extrême pauvreté de 77,8 % en 2012, Madagascar figure parmi les pays d’Afrique les plus pauvres.

Alors que dans les années 2000 Madagascar avait accompli un certain nombre de progrès dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, la crise politique des années 2009-2014 a porté un coup dur à ces avancées. Aujourd’hui, ses résultats en matière d’éducation, de santé, de nutrition et d’accès à l’eau sont parmi les plus faibles du monde.

Les défis du développement du pays sont immenses : 90 % de la population vit dans la pauvreté, le PIB par habitant s’élève à 420 dollars, un enfant sur deux (de moins de cinq ans) souffre de malnutrition chronique et le pays est classé au 154e rang sur 187 pays de l’indice de développement humain réalisé en 2015.

Madagascar est également un des dix pays les plus exposés aux effets du réchauffement climatique »


 

Adoptez une école… et le village décolle ! Pour toute question contactez-nous au 09 67 35 35 65 / 06 66 03 38 57 ou contactez-nous par mail : contact@vozama.org
Mentions légales - @ Vozama 2015